Sentiers

Le groupe SENTIERS rassemble des personnes d’horizons différents ayant comme point commun une volonté de participer de manière concrète à la préservation, la revalorisation et la sauvegarde du réseau de chemins et sentiers de la commune de Sombreffe.

Au vu de la diversité des fonctions remplies par les sentiers, il est intéressant qu’à côté de Sombreffe en Transition et du Syndicat d’Initiative et de Tourisme, d’autres associations soient présentes.

Les fonctions des sentiers sont multiples :

  • Loisirs, sport et tourisme local tant à pied, à vélo qu’à cheval, sans perdre de vue les personnes à mobilité réduite.
  • Maintien du patrimoine architectural, paysager, naturel, historique et culturel
  • Rôle écologique : maintien et support à la biodiversité, circulation de la faune, …
  • Mobilité douce et durable pour les déplacements quotidiens à pied ou à vélo.

Au cours de la première rencontre qui a eu lieu en janvier, le groupe a défini ses objectifs concrets, réalistes et espérons, ambitieux … à la mesure des attentes des différents participants.

Les objectifs du groupe sont concrets, réalistes et espérons, ambitieux … à la mesure des attentes des différents participants.

  • Sensibiliser un maximum de personnes à l’importance et à l’utilité d’un réseau de Chemins et sentiers étoffés, connus et en bon état tant au travers de séances d’informations que par l’organisation d’activités éducatives, sportives ou récréatives.
  • Identifier et réhabiliter avec les citoyens et l’ensemble des acteurs concernés, un réseau cohérent et suffisamment fourni de sentiers et chemins, afin de proposer une possibilité de se déplacer de manière douce et de favoriser une mobilité durable pour les déplacements quotidiens à pied ou à vélo. Ce réseau devrait permettre, par exemple, de relier les différents villages de l’entité entre eux, de se déplacer au sein des villages (écoles, courses,…) et de faciliter l’accès à des arrêts de bus ou aux gares de Ligny et de Gembloux dans des conditions de sécurité optimale, en dehors des axes routiers très fréquentés
  • Définir, baliser et promouvoir des circuits accessibles tant à pied, qu’à vélo ou à cheval pour développer le tourisme local et promouvoir sport et loisirs. Intégrer dans la réflexion, la recherche de balades pour personnes à mobilité réduite.
  • Mettre en valeur le patrimoine paysager et architectural des sentiers. Favoriser et faire connaître leur biodiversité.

Une démarche similaire avait été entreprise par l’association SOS SENTIERS au début des années 2000. Josiane en était l’instigatrice. Nous la remercions pour sa participation et pour le partage de l’expérience acquise, qui nous permettra certainement d’éviter de réinventer le fil à couper le beurre…

Et maintenant, de manière pratique, on fait quoi ?

Le groupe va proposer un ensemble d’activités concrètes autour de la thématique des sentiers. Ces activités seront annoncées sur le site www.sombreffe-en-transition.be, via Facebook de Sombreffe en Transition ou via la newsletter de Sombreffe en Transition.